Les îles flotantes du lac Titicaca

Nous avons pris notre petit déjeuner à l’auberge ce matin, style buffet pour s/ 8: fruits fraits, yogourt, jus, thé, café, pain, oeufs, confiture et beurre. J’étais agréablement surprise. À 10h, un chauffeur de taxis est venu nous chercher et nous à reconduit jusqu’au bord d’une route près du port où une femme vêtue d’habit tradionnelle nous attendait dans une petite barque à moteur. Elle nous saluat d’un immense sourir avant de nous transporter vers l’île Khantati à quelques centaines de mètres du rivage. Sur l’eau, on à pu observer une dizaines de variétés différentes d’oiseaux et des canards qui s’éloignait de notre trajectoire en battant rapidement des ailes et en marchant sur l’eau. La beauté et le calme du lac était déjà très appaisant. Au fur et à mesure qu’on s’approchait des îles on pouvait voir la forme des maisons se dessiner.

20120519-120258 PM.jpg
Nous avons été acceuillit sur l’île par Cristina elle même, après une petite embrassade, elle nous indiqua où se trouvait notre chambre. Nous y avons déposé nos sacs avant d’aller se présenter aux autres visiteurs qui à notre grand bonheur parlaient eux aussi anglais. Sans trop tarder, Cristina apella les filles vers la maison principale. Elle y avait empillé quelques costumes traditionnel qu’elle nous aida à enfiller par dessus nos vêtements. Pendant ce temps, Victor prêta chemise et chapeau aux garçons. Nous étions tous très beaux!

20120519-091701 PM.jpg
Cristina rassembla les caméras de tous le monde et nous demanda de se placer pour une photo de groupe qu’elle immortalisa avec chacune des caméras. Puis elle prit deux personnes par la main, ce que nous nous empressions tous d’immiter et nous fit dancer en cercle pour quelques instants pendant que son mari, Victor, nous prenait en photos. Ensuite, nous sommes allé faire un petit tour de bâteau tradionnel que nous avons tous pu naviguer avec leurs précieux conseils.

20120519-093345 PM.jpg
Une fois revenu sur, euh, l’empillation de rameaux plutôt ferme, nous nous sommes rechangé dans nos vêtements et avons eu un court moment pour relaxer avant que Victor nous explique la carte du lac. Ses explications en espagnol nous furent traduite en anglais par un autre visiteur. J’étais très fière de presque tout comprendre de l’explication en espagnol, mais heureusement, je pu en être rassuré par la version anglaise. Il nous explica ensuite comment et pourquoi les îles avaient été fabriqué par ses ancêtres.

Ceux-ci, jadis nomade, vivaient sur des bâteaux de rameaux. Ils ont eu des familles très nombreuse et ont nécessiter un espace plus grand pour vivre. Ils ont alors rassemblé des blocs de racines qui flottaient et les ont recouvert de rameaux. Ils y ont ensuite construit en rameaux tous ce dont ils avaient besoin pour vivre: bâteau, maison, chaise, panier, accessoires, etc.

Les familles vivent encore sur ces îles et leur revenu premier est aujourd’hui le tourisme.

20120519-093226 PM.jpg

20120519-094749 PM.jpg

20120519-094941 PM.jpg