Mãncora

Nos deux dernier jours à Mãncora ont été formidable. Dimanche matin, Mike est allé jogger sur le bord de la plage puis nous avons jouer dans les vagues pour un bon moment avant de nous faire sécher au soleil. Pour se débarasser du sel et du sable nous avons pris une douche, puis enfillé nos vêtement avant d’aller prendre un petit déjeuner à l’hotel d’à côter. Omelette au jambon, patates, café et jus pour 15 Soles ( environs 6$, chaque). Ensuite, nous sommes allée marcher dans le village. En commencant sur la rue principale pour trouver les compagnie d’autobus avec lesquels nous voulions discuter prix et horaire pour notre prochaine destination, Huaraz. Puis nous avons serpenter les plus petites rue où nous avons trouvé des petits marchés et restaurants. Nous avons souper dans un restaurant végétarien suggéré dans le Lonely planet, Angela’s place. http://www.vivamancora.com/deangela/
Mike a pris des burritos et moi un riz au curri. ( 50 soles, c’est pas mal, mais va falloir trouver moins cher!)

20120424-122546 PM.jpg

20120424-122529 PM.jpg

Hier matin, nous avons pris un cours de yoga avec Christina. Personne d’autre ne s’y est join, nous avons donc eu droit à un cours privé. Sur la pancarte, sa semblait être inclu avec la chambre. On aurait du s’en douter… Si sa semble trop beau pour être vrai, se ne l’es surement pas! Elle nous à charger un peu moins cher si on prennais deux cours, alors on a décidé d’y retourner se matin. ( 60 soles pour deux cours pour nous deux, environ 20$ Canadien.) Sa nous fera un bien fou avant de retourner s’asseoir dans un autobus pour un autre ~20heures. On a profité du fait qu’elle parle anglais pour lui poser plusieurs questions. Suite à notre discussion, nous sommes allé manger dans un petit retaurant dans la ruelle juste à côter de notre auberge. J’ai pris un bol de fruit avec yogourt et granola alors que Mike est resté avec un déjeuné à l’Américaine ( oeufs, jambon et café). (17soles pour les deux, ca c’est mieux!) Comme la marré était base, on s’est beurré de crème solaire ( on apprendra par la suite qu’on ne sait pas bien se crèmer et qu’on n’aura mieux fait de l’apporter avec nous) et puis on est allé se promener sur “le bon côté” de la plage ( celui où les gens ne se font pas agresser.) Nous avons marché pendant des heures, épaté par la beauté qui nous entoure et qui se découvre à chaque pas. Les oiseaux, les maisons, la plage, le calme et le soleil tout étaient fantastique. Nous ne pensions pas qu’il pouvait y avoir mieux que notre petit bout de plage en face de l’auberge, on s’était trompé! Comme la plage était inhabité j’en ai profité pour faire ma paparazi.

En revenant, brulé, de la tête aux pieds, mais surtout dans ses petits raccouin que l’on avait ignoré avec la crème le matin, nous nous sommes trempé dans la mer avant de se préparer pour aller souper. Ne lésinant pas sur la crème solaire et le psh psh à bébittes nous sommes parti à la recherche d’un restaurant. Nous nous sommes arrêté à la première place qu’on à vue puisque les prix était décent et la place ainsi que le serveur nous semblait acceuillant. Nous avons prix des burgers et on a partagé une frite, le mien était classic, Mike en a pris un de style Australien ( avec un oeuf). 26 soles pour un excellent souper, ca nous laissait un petit budget pour de la bière qu’on a siroté en écoutant le bruit des vagues et regardant une chauve souris danser dans la nuit.

20120424-122633 PM.jpg

20120424-122754 PM.jpg

20120424-122831 PM.jpg

20120424-122859 PM.jpg