Montréal – Toronto – Lima

Mercredi 18 avril, 6h45am et l’alarme qui sonne. Je suis fatiguer, mais je ne peux plus dormir, pas question de snoozer ce matin. Départ de la maison prévu pour 7h30, je ne suis pas certaine à qu’elle genre de traffic on aura droit. Ah, Montréal, ma belle métropole!
On arrive a dorval sans trop de difficulté, remet nos sacs dans les mains d’Air Canada et puis on les douanes s’enfillent sans péripétie. Il est 9h30 et c’est le temps de se mettre quelque chose sous la dent. En bon Canadian, on s’prend du Tim.
Un départ tout en douceur, de Montréal à Toronto sans aucun pépin. L’aéroport de Toronto est impressionnante. Ça a l’air immense, mais notre premier vol avait un peu de retard alors on a pas grand temps pour se promener. Une chance qu’il y a les tapis roulant pour nous faire marcher plus vite. Je profite de nos 45 minutes d’escale pour finaliser un arrangement avec Telus afin de réduire le prix de mon forfait pendant qu’on est parti et pour nous acheter un petit paquet de sushi. Il est 1hpm.
Le dernier vol est plus long. On a eu le temps de regarder deux films et de s’emmerder un peu. Notre vol est à l’heure; il est juste passer 9hpm et on est attérit à Lima. Passer les douanes, attendre nos sac, puis espérer ne pas être choisit pour une fouille avant de se faufiller très indiscrètement entre tout les chauffeurs de taxis qui essaie de nous avoir comme clients, pour enfin, trouver notre chauffeur brandissant sa pancarte ” Michael MacWillan” bien haut dans les airs. J’pense qu’il avait juste aussi hâte que nous de sortir de là.
Ah, oui, j’parle pas encore l’Espagnol!
Bon c’est pas grave, j’m’assoie à côter du chauffeur pis j’essaie d’être sympatique. On a réussit à échanger un peu alors qui dansait dans les rues sur du Cold play version salsa. L’auberge de jeunesse est acceuillante et le staff parle Anglais. Enfin, à la “maison”. 😉